Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Si vous voulez savoir ce qui se passe au Hât-Bôs, vous êtes à la bonne adresse.

Recherche

Articles Récents

Liens

27 décembre 2014 6 27 /12 /décembre /2014 16:52

Au restaurant de L’Ecluse 16, un client assis à la table voisine avait commandé une bière et la serveuse lui a recommandé une bière locale, fabriquée à Vahl-lès-Benestroff dans une brasserie artisanale.

Jamais je n’avais repéré l’enseigne d’une brasserie dans la Grand’Rue de Vahl alors que nous y passons souvent.

 

Un soir donc,  à la faveur de la visite d’Albert et de Sylvie, des amis qui souhaitaient comme moi découvrir cette brasserie, notre curiosité a été satisfaite.

 

Nous prévenons de notre visite, parce que les brasseurs Jean Marc et Caroline  ne sont pas toujours dans leur atelier. Grâce au numéro trouvé sur leur site internet (il suffit de taper « la grenouille assoiffée ») nous prenons rendez-vous pour 19 heures.

 

Située à l’angle de la rue de Nébing et de la Grand’Rue, à deux pas de la mairie, la brasserie a été aménagée dans une maison qui était autrefois le bar du village.

 

Jean-Marc nous  accueille au rez-de-chaussée dans une pièce où il a coutume de conditionner la bière : sur une nappe, à côté d’une grenouille, sont exposées quatre types de bières.

A la question d’Albert, pourquoi la brasserie avait choisi comme mascotte une grenouille, notre hôte nous répond que sa compagne collectionne depuis des lustres des grenouilles et l’idée leur est venue de nommer leur brasserie « La grenouille assoiffée ».

 

Puis nous suivons notre guide au premier étage, dans une petite salle où sont entreposés des sacs d’orge, les stocks de bouchons et de bouteilles.


P1000047

 

Au mur des panneaux informatifs destinés aux visiteurs, sur la germination, le trempage, le maltage et d’autres techniques… Jean Marc nous fait sentir les céréales, celles plus claires et celles plus sombres, torréfiées davantage. Une matière première qu’il fait venir d’Alsace. 


P1000050

 

C’est Caroline, explique-t-il la spécialiste du brassage, ses études dans l’agro-alimentaire, et son perfectionnement dans la fermentation,  lui ont donné des bases indispensables. 

L’aplatisseur rouge placé près de la porte attire notre attention : c’est un outil qui aplatit le grain sans l’écraser complètement. 


P1000057

 

Nous quittons cette petite pièce pour entrer dans une salle rectangulaire tout en longueur où sont alignés les fûts de fermentation. 


P1000058

 

Commence l’explication très détaillée du brassage : le malt (orge germé puis chauffé) qui vient d’être concassé (avec l’aplatisseur) est mélangé à de l’eau à 50°, à savoir l’eau de Vahl-lès-Bénestroff, « il faut une quantité impressionnante d’eau pour brasser » commente Jean Marc. Le malt contient des enzymes qui transforment l’amidon des grains en sucre.


P1000059

 

La température est augmentée par paliers. S’ensuit le « houblonnage » on ajoute les fleurs de houblon qu’il faut absolument mettre à l’abri de germes.


P1000062

On laisse baisser la température et on ajoute la levure et la masse est mise à fermenter pendant 3 semaines.


P1000061

 

Une seconde fermentation est nécessaire pour rendre la bière mousseuse… Au fond de la pièce, l’évier, une paillasse, et la machine à embouteiller.


P1000064

 

 

Près du réfrigérateur, où sont gardées les fleurs de houblon, a été installée la capsuleuse. 

Pour terminer, le brasseur nous fait déguster deux bières : une blanche et une brune. Elles ont un bon goût de céréales, goût absent des bières industrielles.

 

P1000069

 

Ici à « La grenouille assoiffée » on peut acheter des bouteilles de 33cl de bière blonde, ambrée, brune et actuellement « de la bière de Noël »


P1000070

 

La visite était passionnante, il est rare qu’un artisan prenne le temps de faire partager sa passion, et pour cause… Mais le but de notre hôte n’est pas de faire du rendement, il essaye de satisfaire les demandes des clients : notamment des restaurateurs de la région, des particuliers. Ce soir encore Caroline est partie livrer dans les environs de Metz.  Et la publicité, c’est le bouche à oreille qui s’en charge !


Lien avec "La Grenouille Assoiffée" : www.la-grenouille-assoiffée.fr

 

Voilà un site qui explique admirablement la technique des brasseurs amateurs 

 http://christian.seon.free.fr/fabrication-biere/biere.html

Partager cet article

Repost 0
Published by Jacqueline Dallem - dans villages alentour
commenter cet article

commentaires