Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Si vous voulez savoir ce qui se passe au Hât-Bôs, vous êtes à la bonne adresse.

Recherche

Articles Récents

Liens

9 juillet 2017 7 09 /07 /juillet /2017 11:24

Pensez à semer ou à planter des fleurs pour nos petites butineuses. Actuellement, les abeilles font des réserves de nectar dans la « bourrache ».

Cette plante très jolie qui se reproduit aisément est très mellifère. 

Pas seulement mellifère… La bourrache a bien d’autres vertus : on peut mettre ses petites fleurs bleues  très décoratives dans la salade et les petites feuilles finement émincées entrent également dans l’assaisonnement de fromage blanc, de soupes, de salades.

Et pourquoi pas faire un masque pour peaux sèches avec la bourrache ? Voilà la recette :  couvrir d’eau une cuillère à thé

de feuilles de bourrache. Faire une infusion tiède, puis filtrer et mélanger avec un jaune d’eau, une cuillère à thé d’huile d’amande et 7g de levure. Placer le masque sur le visage, le cou et laisser agir 15 minutes.(Source : Kräuter lexikon- Edition Dörfler)

Les abeilles dans la bourrache
Repost 0
Published by Jacqueline Dallem - dans fleurs de Montdidier
commenter cet article
8 juillet 2017 6 08 /07 /juillet /2017 11:12

 De la famille de Asteraceae, cette plante  (achillea millefolium) était autrefois ajoutée à la bière lui doner son amertume. Son nom en allemand est « Schafgarbe" 

     

Cette  plante supporte bien la sécheresse, on la voit fleurir sur les talus, les friches  et les prairies sèches. Les  jardiniers proposent sa plantation pour ses coloris blancs et roses. Mais elle se développe très bien à l’état sauvage.

 

Elle aurait de nombreuses vertus médicinales. Tonique, excitante elle s’emploie contre les fièvres intermittentes légères. En tisane, 20g de sommets fleuris séchés dans 1 litre d’eau) Pour la ménopause, on l’utilise en tisane avec des feuilles de groseillier, des orties…On l’emploie aussi pour faire des gargarismes. Elle favoriserait la circulation.  L’ infusion de ses fleurs favoriserait la digestion, a des vertus coagulantes, soulage les douleurs dues aux règles. Utilisée en grande quantité elle peut être toxique.

Un pansement d’achillée Ce pansement soulage les coliques et les combat les problèmes digestifs. Pour ce faire prendre 4 cuillerées de fleurs et de feuilles, les laisser infuser dans 1 litre d’eau bouillante pendant 5 minutes, tamiser. Tremper une gaze ou un tissu dans le liquide et poser le pansement sur la partie douloureuse.

En cuisine, on peut utiliser les jeunes feuilles pour agrémenter les sandwichs, ou les ajouter aux salades, au fromage blanc ou à des plats de légumes.

(Contre indication : elle peut développer des allergies chez des personnes sensibles, déconseillée aux femmes enceintes)

Sources : Dumonts kleines Kräuter Lexikon (Edition Dörfler)

Lexikon der heilpflanzen (Edition Lingen) Voir les fleurs (Edition Arthaud) Les noms des fleurs (Gaston Bonnier)

Repost 0
Published by Jacqueline Dallem - dans fleurs de Montdidier
commenter cet article